Langue : Français English
Résultats des analyses de qualité de l’eau de nos lacs

Depuis 2009, l’association participe au Réseau de Suivi Volontaire des Lacs (RSVL) du Ministère Québécois du Développement Durable, Environnement, Faune et Parcs (MDDEFP)(www.mddefp.gouv.qc.ca/eau/rsvl). Nous avons ainsi effectué des prélèvements d’eau en 2009 et 2012 dans le but de mesurer les indicateurs de qualité de l’eau suivants: phosphore total, chlorophylle alpha et carbone organique. Nous réalisons également un suivi de la transparence de l’eau sur une base annuelle. Pour plus de détails sur le rôle de ces indicateurs veuillez consulter l’adresse suivante : http://www.mddefp.gouv.qc.ca/eau/rsvl/methodes.htm. Parallèlement, l’association et de nombreux membres effectuent chaque année des analyses des coliformes fécaux et totaux.

Sommaire des résultats pour nos deux lacs
Le lac des Sommets est, au plan de l’eutrophisation, un lac dont les caractéristiques physico-chimiques sont moins bonnes que celles du lac Charlebois. Cela n’est pas surprenant, car le lac des Sommets est une ancienne rivière, damée par les castors, avec une très faible profondeur. Il est donc moins résilient face à la pollution. La bonne nouvelle cependant est que les propriétés autour de ce lac sont récentes et assujetties aux normes les plus strictes en matière de gestion des eaux usées et d’entretien des bandes riveraines.
De manière générale, de 2009 à 2012, les indicateurs de qualité de l’eau mesurés dans nos deux lacs n’indiquent aucune détérioration de la qualité de l’eau. Les mesures de teneur en phosphore total sont particulièrement encourageantes puisqu’elles sont à la baisse.
Le phosphore est l’élément nutritif dont la teneur limite ou favorise habituellement la croissance des plantes aquatiques, des algues et des microorganismes, notamment les cyanobactéries.
Plusieurs raisons pourraient expliquer ces résultats (variation interannuelle dans les précipitations, réduction de l’utilisation des engrais et des détergents contenant du Phosphore, amélioration des bandes riveraines). Un suivi à plus long terme pourra permettre de voir si cette tendance se maintient au fil du temps. Néanmoins, nous vous invitons à poursuivre vos efforts de protection de nos lacs.

Concernant les coliformes totaux et fécaux, les mesures réalisées à neuf points de contrôles
par l’association et les 22 autres analyses effectuées par les membres en 2012, suggèrent une eau de très bonne qualité pour les usages récréatifs.

Pour plus de détails, le RSVL a produit des documents pour chacun de nos lacs qui résument les résultats des mesures réalisées depuis 2009. Nous avons regroupé ces documents sur le site web de l’association dans la section Documents

En 2013, nous allons poursuivre notre suivi de la santé des lacs en (1) mesurant le phosphore total des tributaires des deux lacs, (2) réalisant une caractérisation des bandes riveraines, sur l’ensemble des deux lacs et (3) en continuant les prélèvements d’eau et les mesures de transparence pour suivre les différents paramètres physico-chimiques.

Louis Richard
Membre de l’exécutif

Ce article est également disponible en English.

Ecrire commentaire

    • CAPTCHA - SVP répondre à la question suivante: *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.