Langue : Français English
Un quai en bois traité?
Ce que vous devez savoir avant de faire ce choix !

Avec la belle saison qui revient, la neige en fondant aura peut-être laissé à plusieurs d’entre vous un quai qui nécessite d’être remplacé ou rafraîchi. Ayant eu à remplacer un escalier menant au quai l’été dernier, j’ai fouillé un peu la documentation disponible pour déterminer quels sont les matériaux qui risquent le moins d’affecter la qualité du lac et des eaux souterraines (puits).
Disons tout de suite que le béton n’est pas une option permise par la réglementation. Le choix fréquent de beaucoup d’entre nous est de se tourner vers des quais en bois traité avec des flotteurs en plastique ou des pattes d’acier galvanisé en support. Or, deux documents récents du Ministère québécois du Développement Durable, de l’Environnement, de la Faune et de Parcs (MDDEFP) signalent que certains agents chimiques de préservation du bois utilisés pour l’aménagement des quais et des abris à bateaux sont reconnus pour avoir des effets toxiques sur les organismes aquatiques et sur la santé humaine.

L’utilisation de bois non traité qui résiste naturellement à la putréfaction (pruche, cèdre, mélèze) constitue le choix à privilégier pour aménager quais et abris à bateaux. Les quais faits de matériaux en plastiques recyclés sont aussi très bien, mais quant à moi, pas mal trop chers. Toutefois, s’il n’est pas possible d’utiliser un matériau de remplacement, il peut être acceptable d’utiliser du bois qui a été traité avec les produits de préservation à base de cuivre. Ceux-ci doivent toutefois être homologués à cette fin au Canada en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires. En eau douce, le bois traité à l’arséniate de cuivre chromaté (ACC) ne devrait être utilisé que pour des ouvrages industriels, en raison des risques de cancers liés à l’arsenic et le chrome qu’il contient mais le bois traité à l’azole de cuivre (AC-B) peut être utilisé.  SVP, vérifiez avec votre fournisseur pour vous assurez que votre bois traité répond aux normes requises!

N’oubliez pas que votre quai est installé dans la zone peu profonde du littoral, un milieu aquatique particulièrement riche en biodiversité à l’échelle du lac. Il est donc important de protéger l’intégrité de cette zone en minimisant les apports de polluants. Rappelez-vous que c’est la dose qui fait le poison! Alors, même de petites quantités d’un composé chimique peuvent avoir des effets notables sur la santé du littoral.

Avant de refaire ou réparer votre quai, nous vous invitons à prendre connaissance de la documentation suivante:

(1) MDDEFP, « Quais et abris à bateaux»: http://www.mddep.gouv.qc.ca/eau/rives/quais.pdf
(2) BAPE, « DQ2.5 Utilisation de bois traité en milieu aquatique – revue de la littérature »: http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/desserte_ferroviaire-grande-anse/documents/DQ2.5.pdf
(3) MDDEFP, « Lignes directrices relatives à la gestion du bois traité »: http://www.mddep.gouv.qc.ca/matieres/valorisation/lignesdirectrices/bois-traite.pdf

Louis Richard
Membre de l’exécutif

Ce article est également disponible en English.

Ecrire commentaire

    • CAPTCHA - SVP répondre à la question suivante: *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.